Sainneville-sur-Seine – Une sympathique manifestation pour la rentrée scolaire

Comme elle le fait régulièrement, la Municipalité de Sainneville a organisé mardi dernier une
manifestation de sympathie à l’occasion de la rentrée scolaire.

Cette manifestation était exceptionnelle avec notamment le départ de la Directrice, Angéline
CZERWINSKI et l’arrivée d’une nouvelle enseignante, Nassera DJERRAR.

Le Maire, Denis MERVILLE entouré de ses adjoints, Christian LECLERC et Isabelle GOURVIL,
de nombreux conseillers municipaux et des responsables de l’association POM’HAPPY, a
d’abord remercié les enseignants et toute la communauté éducative du travail exceptionnel
accompli depuis mars 2020, avec la pandémie, la mise en place des différents protocoles,
des mesures jamais connues telles les mesures barrière, l’école à la maison, les masques et
autres…

Puis, revenant à Sainneville-sur-Seine, il a souligné l’augmentation des effectifs qui a exigé des
permutations de classes entre Thibault et Sylvestre, les déménagements des bureaux et du
matériel… le tout accompli par les agents communaux et des parents d’élèves vivement
remerciés. De même, il a remercié la commune de Rogerville pour le prêt des lits pour les
petites en maternelle.
Se tournant vers Angéline, il a rappelé qu’elle était arrivée à Sainneville-sur-Seine en 2014, occupant le
poste de Directrice depuis 2018 et qu’elle avait toujours entretenu des liens remarquables
avec la Municipalité.

Denis MERVILLE a tenu à souligner sa disponibilité pendant la pandémie puis lui a souhaité
bonne chance à Saint-Antoine-la-Forêt, où elle exerce maintenant.
Il a salué Thibault qui lui succède à la Direction et Nassera, qui après une année à Fécamp,
une à Harfleur, a été nommée en septembre à Sainneville-sur-Seine.
Enfin, Denis MERVILLE a remercié de son travail toute l’équipe éducative, celle de la cantine
et du périscolaire sans oublier les agents chargé de l’entretien des locaux.

En conclusion, il a indiqué que le projet de nouvelle cantine avançait, qu’une réunion
technique était encore prévue vendredi et que les effectifs n’étaient pas toujours faciles à
prévoir notamment avec les mutations immobilières. Dans son dernier propos, il a assuré sa
confiance avec l’éducation nationale, l’école de la République pour permettre aux jeunes de
s’insérer dans la société sans oublier le rôle des parents, essentiel aussi dans l’éducation des
enfants.

Après avoir offert des présents à Angéline et aux autres enseignants, l’ensemble des
participants a pu échanger autour du verre de l’amitié préparé par Marie-Claire BARREE.

%d blogueurs aiment cette page :