Goderville – L’entreprise Malo, solidaire au niveau local et au-delà !

La Confrérie Saint-Fiacre de Rouen qui fêtera cette année ses 130 ans est précurseur depuis plusieurs années dans la mise en place de différentes initiatives en faveur des nouvelles pauvretés dans le monde rural. En 2019, 15 000 euros avaient d’ailleurs permis de venir en aide à de nombreuses familles du monde agricole seinomarin en détresse physique, morale et/ou financière.

Sensible aussi au sort actuel des étudiants sans lien direct avec le monde agricole ou horticole, la confrérie s’est associée à la Fédération des Étudiants Rouennais (FEDER) afin de mettre en place une aide alimentaire, importante en pleine crise sanitaire. La FEDER recherchait en effet des fruits et légumes pour compléter leur distribution réalisée en partenariat avec la Métropole, la Ville de Rouen et la société Saint-Vincent-de-Paul, réseau de charité de proximité au service des personnes seules ou démunies.

Pour répondre à cette demande, 4 tonnes de fruits (pommes, bananes et oranges) ont été offerts par Jean-Philippe Aubé, directeur de la société « La Savoureuse », grossiste en fruits et légumes qui possède une dizaine de cases au MIN de Rouen.

De leur côté, Frédéric et Géraldine Malo ont tout de suite accepté de participer aussi à cette aide alimentaire en offrant près de 4 tonnes de pommes-de-terre enfilées en sachet de 2,5 kg. Une première livraison début mars avait déjà permis à 500 étudiants en situation de précarité de bénéficier de ce don. Il y aune quinzaine de jours, un camion “Malo“ quittait de nouveau Goderville pour une seconde livraison avec à son bord Vincent Lecointre, Président de la confrérie Saint-Fiacre de Rouen.

Pour Frédéric et Géraldine Malo, cette action tombait sous le sens : “Chaque année nous consacrons une partie de notre chiffre d’affaires au mécénat, action que nous formalisons au fil du temps. Cela peut concerner des associations liées au handicap, sportives, culturelles ou encore caritatives. Quand la confrérie nous a demandé de la suivre sur ce projet, nous n’avons pas hésité“. Un geste très largement apprécié par la confrérie comme a pu le rappeler son Secrétaire François Paquin.

L’entreprise a déjà soutenu, en dehors d’associations sportives, des initiatives locales à destination notamment de la Banque alimentaire et des Restos du Coeur. Pour le couple Malo, “Les locaux nous font vivre, à nous aussi de faire vivre la vie locale notamment par le biais des associations.“

En effet, Frédéric et Géraldine Malo défendent tous deux une vraie démarche d’appartenance à la vie locale avec toujours l’idée de pouvoir donner “un coup de pouce“.

%d blogueurs aiment cette page :